Éleveur, un métier de passion


Ils élèvent vaches, veaux, porcs, canards, volailles. Ces hommes et femmes seront les premiers à vous le dire : “ Éleveur, un métier de passion. ” Cette passion pour ce métier commence par celle des animaux.

Un métier de passion au contact des animaux

Les éleveurs connaissent leur troupeau par cœur. Il se crée une vraie relation en les soignant et en veillant à ce que les animaux se portent bien.

L’éleveur ressent quand quelque chose ne va pas. Il se rend disponible de nuit comme de jour, s’il faut intervenir dans les bâtiments de l’exploitation ou dans les espaces d’élevage et les prairies. C’est aussi une passion de la nature.

Au plus près de la nature

Les éleveurs entretiennent le paysage de leur exploitation. Si les prairies n’étaient plus entretenues, les terres seraient en friche au bout de quelques années. Le paysage de nos campagnes en serait profondément changé.

La production de viande est un secteur d’activité riche, où hommes et femmes exercent des compétences variées, auprès des animaux maos aussi pour leur exploitation. C’est une passion qui se nourrit de nombreuses qualités comme l’autonomie, la polyvalence et la patience. L’éleveur doit désormais posséder une solide formation, acquise soit sur le terrain soit dans les écoles ou auprès des chambres d’agriculture.

Éleveur, un métier de passion pour s’engager dans une filière dynamique

En outre, les éleveurs utilisent les nouvelles technologies au quotidien : informatique, GPS, drones, données satellites, météo. Ils effectuent le suivi économique de leur entreprise grâce à des connaissances en comptabilité et gestion.

Les futurs éleveurs sont également formés dans le cadre de vrais cursus scolaires. En effet, d’un CAP ou d’un BTS agricole en 2 ans, ils peuvent aller jusqu’à 5 ans d’études pour une formation d’ingénieur en agriculture/agronomie. C’est vrai, éleveur, c’est un métier de passion qui demande de nombreuses compétences pour produire, chaque jour, une viande de qualité.

Ils sont de plus en plus nombreux à avoir l’envie d’exercer la profession d’éleveur sans forcément avoir d’attaches dans l’agriculture. Des citadins reconvertis qui veulent échapper à la ville, mais aussi les nouvelles générations se découvrant une passion pour ce métier. Les profils sont larges mais ont en commun la passion des animaux et de la terre !

Pour en savoir plus sur ce métier, découvrez nos portraits d’éleveurs.

Laisser un commentaire