Chapon ou dinde : duel gastronomique pour Noël


C’est le combat catégorie poids coqs sur les tables des fêtes de fin d’année. Cette fois encore, la dinde et le chapon vont s’affronter pour le titre de champion des repas de Noël. Alors, qui s’imposera en 2017 : chapon ou dinde ?

Le chapon, champion des fêtes

chapon ou dinde chapon fermierÀ ma gauche, le champion en titre toutes catégories des volailles pour les fêtes : le chapon. En effet, c’est la plus importante vente de volailles de la fin d’année qui détrône depuis quelques années la dinde.

Le chapon est apprécié pour les repas de Noël pour sa chair délicate et très fondante. De plus, il aime se faire rare. En effet, on ne le trouve qu’au moment de fêtes !

La dinde, challenger de la tradition

chapon ou dinde entièreÀ ma droite, d’un poids oscillant entre 2,7 et 4,8 Kg, la dinde est la volaille traditionnelle de Noël. Malgré les 2,47 millions de volailles qui seront vendues en décembre, la dinde n’est qu’à la deuxième position en terme de vente pour la consommation pendant les fêtes de fin d’année.

Pourtant, avec sa chair tendre et moelleuse, elle est sur le podium des viandes les moins caloriques.  Elle est également riche en protéines. La dinde est pour beaucoup le plat intemporel et un peu la « madeleine de Proust » des repas de Noël lorsqu’elle est servie avec sa farce et ses marrons. C’est une viande qui aime prendre son temps pour être bien cuite. En effet, Il faut compter 45 à 50 minutes de cuisson par kilo.

Alors, chapon ou dinde ?

Viande maigre avec une chair tendre et moelleuse à un prix très abordable pour la dinde, ou une chair fondante, fine et moins sèche pour le chapon, chacun fera son choix au moment d’acheter le plat principal des repas de Noël, entre tendance et tradition.

Chapon ou dinde, nul ne sait qui sera le vainqueur de ce duel gastronomique. Mais en consommant l’un ou l’autre, les convives des repas de fêtes auront tous remporté la victoire du goût et du plaisir de bien manger.

Laisser un commentaire